Actualités régionales

Les opposants à la centrale de Landivisiau gagnent une première bataille

09 mars 2018 à 17h45 Par Rédaction RMN
Le projet de centrale à gaz à Landivisiau (29) prend du plomb dans l’aile. La bataille n’est pas terminée pour les opposants mais une première victoire a été remportée jeudi.

Il faut revenir au commencement pour comprendre un peu mieux le dossier. Le projet est né en 2011, la région Bretagne estimait que des investissements étaient nécessaires pour couvrir les besoins en énergie de la région.

Le projet avait donc été confiée au groupe Direct Energie, il prévoyait d’installer une centrale susceptible d’être située dans n’importe quel endroit dans le nord-ouest de la Bretagne.

L’association Force 5, qui veille au respect de l’environnement dans le Finistère, avait tout de suite contesté l’autorisation d’exploitation accordée par un arrêté ministériel en 2013.

Entre 2013 et 2015, les tribunaux administratifs de Rennes et de Nantes avaient d’abord rejeté cette demande de l’association Force 5. Mais jeudi, bonne surprise pour l’association, membre du collectif « Non à la centrale ». Le rapporteur public a demandé à la justice de réexaminer l’arrêté qui autorise l’exploitation. Nous avons contacté Jean-Yves Quéméner, président de l’association, il se refuse à tout commentaire pour le moment, en attendant qu’une décision définitive soit donnée dans 3 semaines. Le rapporteur a également estimé que le choix de Landivisiau était une erreur, car le site se trouve en zone Natura 2000, qui lutte pour la conservation de la faune et de la flore.