2 minutes pour en parler

L'association GROG: l'histoire du maquis breton

27 juin 2019 à 08h52 Par Rédaction RMN
Depuis 2015, l’association Grog fait revivre la résistance bretonne dans les campagnes de Séglien et Guern, près de Pontivy. Après une pause en 2018, elle reprend du service le temps d’un week-end, en juillet prochain.
Un nouveau saut dans l’Histoire est prévu dans la campagne de Séglien, près de Pontivy, cet été. L’association Grog proposera deux jours en immersion dans le maquis breton, fin juillet (20 et 21), autour de la chapelle de Locmaria.
Ces passionnés veulent faire revivre cet été 1944 où le capitaine Henri Deplante et des résistants SAS et FFI regroupèrent les maquisards du secteur de Pontivy dans la campagne de Séglien et Guern. De cette base baptisée « Grog » , ils organisèrent la guérilla contre l’occupant pour ainsi empêcher tout renfort des troupes allemandes vers la Normandie, lieu du Débarquement.
Cette année, pour le 75e anniversaire de la Libération, ils donnent donc rendez-vous samedi 20 et dimanche 21 juillet, avec des reconstitutions axées cette fois sur la vie dans les camps.
Là encore, l’approche se voudra grand public, avec des jeux de piste, un parcours d’entraînement militaire, des randonnées thématiques, de la cuisine dans de vieux chaudrons… Dans « une ambiance proche de celle dans laquelle ont vécu ces patriotes »