Actualités régionales

Gilets jaunes - Pour le collectif du Kreiz Breizh " le mouvement ne s’essouffle pas, il se structure !"

11 janvier 2019 à 15h30 Par Rédaction RMN
Amandine, gilet jaune de Carhaix dans son salon.

Amandine et Elodie ont respectivement 31 et 30 ans. La première est intérimaire et maman d'un petit garçon de 11 ans. Elodie est secrétaire et femme d'artisan, maman de 3 enfants. 
Les jeunes femmes font parties des mouvements de Carhaix et du Faouet. Avec d'autres gilets jaunes, ils ont décidé de s'unir pour créer le collectif "Kreiz Beizh". Il réunit les groupes de Gourin, Carhaix, Le Faouet, Callac ou Saint Nicolas du pelem. 

Samedi 12 janvier une marche régionale est organisée à Saint brieuc. Selon la déclaration déposée en préfecture, un cortège de manifestants partirait de l’aéroport de Trémuson vers 10h sous la forme d’une opération escargot sur la RN12 en direction du rond point de Brézillet avec une arrivée estimée à 11h30 – 12h00. Vers 13h15, les manifestants devraient converger à pied vers la préfecture puis défiler en ville après 14h00.
Au niveau local, le rendez-vous est donné à 15h place du général de Gaulle à Gourin. 

♦ Le mouvement des gilets jaunes s'essouffle ? 

" Non il s'essouflfle pas du tout. Il y a eu forcéement une petite trève avec les fêtes [...] Quand on prend l'exemple du Centre Bretagne il ne s'est pas du tout essoufflé ! On a été dans plusieurs grandes villes comme Quimper, Nantes, Rennes, les chiffres ne sont pas du tout les mêmes dans les journaux par rapport à ce que l'on voit sur place. Peut-être à Paris y'a un peu moins de monde mais je pense que les gens commencent à avoir peur, y'a aussi des bus qui sont bloqués donc on a l'impression que ca s'essouffle. C'est ce que le gouvernement aimerait faire croire aux Français." Elodie 

♦ Pourquoi avoir créé le collectif du Kreiz Breizh ? (1'5)

" On est pas très nombreux dans le centre Bretagne, on a décidé de se regrouper. Cela nous permet d'échanger sur nos envies, nos revendications, nos actions qui sont souvent les mêmes. " Amandine
" L'union fait la force, c'est bien connu ! C'est ni une association ni un parti politique et pas de syndicat avec nous. " Elodie 

♦ Communiquer d'accord, mais la personne qui doit vous entendre c'est Emmanuel Macron ? (3'30)

Oui bah alors lui il nous entend pas ! Déjà il ne s'adresse jamais à nous. C'est son gouvernement à lui qui réagit... mais lui même ne réagit pas." Elodie 

Interview réalisée par Margot Melot
La timeline pour connaître l'endroit des questions:  Mais au final comment se faire entendre ? ( 4'10) / Des collectifs, des associations et même des partis politiques sont crées, ça part dans tout les sens en fait ? (6'55) / Vous restez contre le fait "d'élire" un leader dans les gilets jaunes ? (8'45) Sans chef, sans leader peut-on aller loin ? (9'07) L'objectif c'est de communiquer, mais ça va durer encore combien de temps ? (11'15) Il faut aller dans les grands mouvements pour se faire entendre ? (12') En fait c'est la même rengaine tout les samedis ? (12'20) Aujourd'hui il vous manque du monde ? (13'30) Le mouvement dans 6 mois, il ressemblera à quoi ? (15')